visites

Série :  PROPOSITIONS DE NOUVELLES POLITIQUES
 
 
Cette étude est faite pour être téléchargée gratuitement puis imprimée pour une lecture plus facile ( 22 pages A4 pdf  133Ko )
Nous pouvons également vous faire parvenir par mail en PJ le dossier complet: il suffit de nous le demander en nous donnant votre adresse de courriel à agorion@wanadoo.fr
 
 
 
 
 
 
 
        REINVENTER LE MONDE
 
 
 
 
 
                    ANALYSES et CHOIX des GRANDES
                                    OPTIONS DIRECTRICES
 
 
 
 
 
 
 
Ecrit par ;   Angel GRAZIOLI
Biographie disponible page 8 du site : http://pourlavenir2.monsite.orange.fr/   du fascicule UN MONDE MOUVEAU ; Projet MAGNUS-PRIM     ( 94 pages A4 pdf 579 Ko ) que nous pouvons vous envoyer en version originale.
 
 
Réinventer le Monde :       INDEX: 

Numéro
Désignation ; Sujet
Pages

 

 

 

 
 
 
Avant propos : à qui s’adresse cette étude ?
3 et 4
Chapitre 1
NOTRE MONDE ACTUEL
 
1-1
Un capitalisme sauvage
5 et 6
1-2
Nous ne sommes pas en démocratie
6
1-3
Les banques
6
1-4
Ce que réclament les Français
6 et 7
Chapitre 2
TOUT REDEFINIR
 
2-1
Généralités importantes
8
2-2
Un peu de PARANO
8 et 9
2-3
Revenons à un consensus pratique
9 et10
Chapitre 3
POINTS CLES toujours cachés au grand public
 
3-1
Nombre idéal d’humains sur terre
10
3-1suite
Mais quel est ce nombre idéal ?
10 à 12
3-2
L’Énergie ; quelle politique adopter ?
12 et 13
3-3
Évolution des climats ; que faire ?
13 et 14
3-4
Répartition des richesses et des fruits du travail.
14 à 18
3-5
Coopération ; solidarité et échanges équitables
18 à 19
Chapitre4
MISES   EN    PRATIQUE   POSSIBLES
 
4-1
Établir un plan d’action
20
4-2
Faire connaître nos idées : utiliser les MEDIAS pour convaincre
20 et 21
4-3
Se fédérer et rassembler les bonnes volontés
21 et 22
4-4
Emporter les futures élections
23
4-5
Mettre en place les réformes et commencer l’application
23
 
 
 
x
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 Avant PROPOS : A QUI S'ADRESSE CETTE ETUDE
 
 
 
Il est bien certain que les textes qui vont suivre s’adressent à tous nos « politiques en place » ( ou qui espèrent accéder à la majorité que l’on dit gouvernante ,mais qui en réalité ne l’est pas, car, les états sont inféodés de fait aux règles non démocratiques de l’OMC …. qui, elles mêmes , dépendent du grand capital ) .
 
Ceux qui liront ce fascicule pourront connaître des possibilités d’actions inédites et innovantes que certains qualifient de révolutionnaires.
Ce ne sont pas de pures utopies fumeuses , compliquées et irréalisables…. tout au contraire.
 Je souhaite, que cela aide à former le socle futur de leur action avenir car, pour agir, il faut comprendre , avoir les idées claires puis se déterminer en connaissance de cause avec persévérance et détermination.
 Il ne faut pas avoir peur des idées nouvelles :   Ne pas avoir peur est nécessaire pour pouvoir oser agir en son âme et conscience dans ce qu’on croit JUSTE et BON. La tâche est très motivante car le but est de créer la société nouvelle à laquelle une grande majorité d’êtres humains aspirent . C’est difficile certes mais pas impossible !
 
 Cet ouvrage s’adresse tout autant, à l’ensemble des électeurs ( ou futurs électeurs) qui sont écœurés par les procédés qu’emploient les hommes politiques en place . Leurs actions leurs sont dictées, depuis les coulisses, par d’autres ( groupes de pression ou éminences grises) qui les influencent avec subtilité et presque toujours de façon très persuasive.
 Cette dernière remarque est valable quelle que soit leur tendance  de droite ou de gauche, c’est pareil ; ils deviennent , à quelques exceptions près ,des «  apparatchiks conditionnés » ne se préoccupant plus que de leur réélection. ( les places sont bonnes ! )
 
Le rejet de la politique et de nos élus est bien réel et se généralise….
 
Et pourtant si l’on aspire à une société qui fonctionne démocratiquement, avec une meilleure répartition des richesses et de la protection pour tous , il va bien falloir s’occuper de POLITIQUE : c’est une nécessité vitale ! .
 
 Sinon c’est une démission de l’individu qui abandonne ses DROITS à ceux qui une fois élus font le contraire de ce qu’ils avaient promis.
 
Les CYNIQUES ne disent ils pas « Les promesses électorales n’engagent que ceux qui les croient » : c’est contre cet état de fait que je m’insurge et que je dirige critiques et propositions.
 
 
Ce qu’il faut aussi comprendre , c’est que tous , autant que nous sommes, nous avons été « conditionnés » ou « formatés » par : l’éducation , l’environnement , les médias et ce , depuis notre plus jeune àge. Ils nous font croire tous les jours ;  sans réflexion personnelle ; que:
·        Pour être heureux il faut toujours consommer plus
·        La politique c’est bien trop compliqué : il faut laisser les spécialistes et les économistes s’en occuper. 
·        Seule la croissance peut nous sortir de la crise.
·        Seuls les énarques et diplômés des grandes écoles sont capables de proposer des solutions valables
·        etc.…. etc.…
TOUTES CES IDEES RECUES ci avant SONT FAUSSES ! : elles contribuent à tenir tous les non informés HORS des CIRCUITS décisionnels ce qui permet à ceux qui sont en place de continuer à nous diriger vers leurs buts . Ces buts peuvent être mafieux et même criminels ( guerres par exemple) . Dans la majorité des cas le profit final n’en reviendra qu’à une INFIME MINORITE au détriment de toutes les autres.
 
Il est donc NECESSAIRE de repartir sur de nouvelles bases saines, clairement explicables et discutables par tous et pas seulement par une soi-disant élite.
Ces nouvelles bases que certains qualifient de «nouveau paradigme » devront toujours rester MODIFIABLES car les générations futures n’auront pas certaines de nos contingences actuelles . Et puis ,avec l’accroissement des connaissances, les conditions seront différentes ; les façons de faire et de penser aussi.
 
 Par contre le chiffrage et la PLANIFICATION de tout ce qui en résultera devra être très bien prévu en fonction du point de départ et du point d’arrivée fixés.
Le succès en dépend : mais faire un » planning »  pour une période de transition et pour une nation entière n’est guère plus difficile que d’établir le planning de construction d’une grande usine de production : ET ON SAIT FAIRE : (il n’est pas interdit de se faire aider par des spécialistes en engineering qui eux savent très bien faire, et, de plus, ils ont le réalisme et la rigueur de l’industrie ).
 
 
 
Donc, qui que vous soyez, que vous soyez tout en haut ; au milieu ; ou tout en bas de l’échelle sociale actuelle, il vous faut absolument lire, à tête reposée ,cette étude et les propositions et méthodes de changements qui y sont décrites                                       
 

REMARQUE :

 
 

 


.
 Certains ésotéristes  vous diront que :
 
« lorsqu’un ensemble de personnes qui, en elles mêmes, pensent honnêtement et en synchronisme qu’il serait juste qu’une action choisie soit enfin appliquée sur notre bonne vieille terre, il se produit automatiquement les conditions pour que ce VŒU intime collectif puisse se réaliser dans notre univers à trois dimensions »
 
Je ne sais pas s’ils ont tout à fait raison car personnellement je suis adepte de la formule bien connue « Aide-toi et le ciel t’aidera » . En réfléchissant un peu plus je pense , malgré tout ,que si une action entreprise par certains ,va dans le sens du désir de tous et dans le sens de la justice et de la logique, elle aura beaucoup plus de chance de se réaliser et d’être un succès. 
 
Arrêtons là car le but de cette étude n’est pas de philosopher mais de voir quelle SOCIETE ALTERNATIVE est possible.
 
 
 
N’hésitez pas à imprimer ce fascicule : votre lecture en sera grandement facilitée, vous pourrez aussi le prêter à des amis … BONNE LECTURE à TOUS
 
 

Chapitre 1/           NOTRE MONDE ACTUEL

État des lieux et liste des principaux résultats insupportables.
 
 

 

 
 
 

1-1 / UN CAPITALISME SAUVAGE :
 
 
 Depuis l’effondrement de l’ex Union Soviétique nous vivons sur la planète entière sous des régimes divers mais qui ont pratiquement tous pour caractéristique commune d’être des régimes CAPITALISTES dits LIBERAUX . (exception : CUBA par ex.)
Tous ces régimes sont en effet très libéraux pour ceux qui POSSEDENT les CAPITAUX ; mais de plus en plus contraignants pour ne pas dire asservissants pour tous les autres.   Plus on se situe dans le bas de l’échelle sociale et plus on est sujet à la récession organisée par ceux qui, en sous main, pilotent nos gouvernants.
 
Certains de nos élus ne veulent pas accepter le fait que, comme nous ,ils sont endoctrinés  et qu’ils ont les mains liées .
 Sous prétexte de MONDIALISATION ils nous disent que la loi du marché DICTE toute action et que la LIBRE CONCURRENCE est un Impératif. : ils ne sont même plus capables de voir que si l’on continue à égaliser vers le bas il ne va bientôt exister sur terre que deux classes : Les NANTIS et les SERVITEURS
En d ‘autres temps, on aurait dit LES SEIGNEURS et les SERFS(ou les ESCLAVES), c’est peut être exagéré mais pas autant qu’on  le croit.
 
La mondialisation et le libre échange semblent tout pouvoir justifier depuis les DELOCALISATIONS jusqu ‘à l’exploitation honteuse de la main d’œuvre des pays du tiers monde ( par congénères interposés) engagés ou non , mais travaillant de fait pour nos filiales ou délocalisations.
 Le capitalisme crée dans ces pays de nouveaux milliardaires qui ressemblent plus à des esclavagistes mafieux qu’à des entrepreneurs honnêtes ( il en existe encore heureusement).
Comment peut on parler alors de concurrence loyale : il faudrait, pour être loyal , que le marché s‘applique aux pays qui ont des coûts de main d’œuvre et de charges sociales COMPARABLES
 
Que la grande majorité de nos élus acceptent tous ( à quelques rares exceptions prés)   de DETOURNER le vote d’un référendum ( qui montrait que la constitution européenne ne nous convenait pas ( en acceptant un erzat de modification pratiquement identique au texte initial refusé) : C’ EST INACCEPTABLE.
Honte à tous ceux qui se sont faits complices de ce DENI FLAGRANT DE DEMOCRATIE : ils ne sont plus dignes de nous représenter car, soit ils sont trop bêtes pour ça, soit ils ne sont pas honnêtes et ne regardent que leur intérêt personnel.
 
1-2 /    NOUS NE SOMMES PAS EN DEMOCRATIE
 
Cette démocratie dont on nous rebat les oreilles n’existe pratiquement plus sur terre , les pratiques de délocalisation s’apparentent en moins visible à une exploitation de fait des populations indigènes les plus en retard technologiquement parlant (certains comparent cela à une colonisation indirecte)
Le seul aspect positif pour eux , c’est que même exploités, ils pourront se développer matériellement un peu plus vite qu’avant mais ils y perdront leur liberté
 Par contre dans nos pays une récession très importante va continuer d’autant qu’elle est semble-t-il organisée en quelque sorte par tous ceux qui spéculent en BOURSE sur les prix factices de l’énergie et de l’alimentaire en particulier.
Eux ( les spéculateurs) ils ne créent rien, ne produisent rien d’utile mais s’enrichissent sur le dos de tous ceux qui ne possèdent pas de capitaux investis en portefeuille d’action. Ce sont donc bien des parasites
 
 
Les PARADIS FISCAUX prospèrent partout dans le monde : c’est normal ils sont prévus pour que les capitaux, licites et autres, puissent transiter sans contrainte d’un bout de monde à l’autre . Ils permettent des créations de sociétés fictives qui peuvent blanchir les capitaux de tous les trafics  et abriter des magots de sécurité de certains.    Là aussi une réforme drastique s’impose.
 
1-3 / LES BANQUES :
 
 
L’étalon DOLLAR (USD) qui dépend d’une banque privée LA FEDERAL RESERVE BANK (et non du gouvernement des USA comme beaucoup le croient) commence à être décrié par beaucoup d’économistes qui se rendent compte que les déficits ENORMES des USA sont de fait payés par tous les pays qui ont fait des réserves de dollars US ( et non d’or comme dans le passé) pour garantir leur monnaie et faire les échanges internationaux.
De plus la FED n’est pas responsable du cours du $ vis à vis des autres pays et comme ils n’ont pas de compte à rendre ….
 
La BCE Banque Centrale Européenne est aussi une banque privée conçue un peu sur le modèle de la FED et qui a pour rôle de chapeauter les banques européennes. Mais elle aussi ne reçoit pas de directives politiques des gouvernements.
 
Tout cela est UBUESQUE et tellement illogique que l’on se demande comment cela peut encore exister. 
 
Ma conclusion est qu’il faut arrêter de marcher sur la tête et qu’une réforme totale du système monétaire est à faire d’urgence.
 
1-4/ CE QUE RECLAMENT LES FRANÇAIS :
 
 
Les neuf dixièmes des Français réclament de fait peu et beaucoup de choses : plus de Justice ; plus d’Égalité ; plus de Sécurité ( minimum de vie garanti)
  • ·        Dans un premier temps ils veulent au MINIMUM un maintien de leur pouvoir d’achat
  • ·        Ensuite ils veulent tous que notre société résorbe le chômage et prépare un avenir matériel assuré pour leurs enfants. Ils sont opposés aux délocalisations telles que pratiquées actuellement
  • ·          Ils veulent pouvoir choisir une nourriture saine et biologique s’ils le désirent ( les OGM ne sont à autoriser que si ils peuvent être contenus car des études minimisées montrent les dangers biens réels de certains d’entre eux.)
  • ·        Ils veulent vivre dans un environnement exempt le plus possible de pollutions qu’elles soient physiques, auditives, invisibles mais pénétrantes comme les rayonnements nucléaires ou électromagnétiques …..etc.….
  • ·        Ils sont favorables aux énergies propres et renouvelables et savent très bien que l’Énergie Atomique est hyper polluante et dangereuse pour eux et encore plus pour leurs enfants. ( désolé pour les puissants lobbies d ‘AREVA et du CEA et des militaires ils sont connus pour être des désinformateurs professionnels. )
        
  • ·        Ensuite la grande majorité d’entre eux pensent que les revenus de tous les Français sont à rediscuter pour obtenir des écarts plus décents entre les hauts et bas revenus ( ou salaires).
·         
  • ·        Ils savent qu’en France avec notre technologie actuelle nous pouvons nourrir, loger, chauffer, soigner et instruire correctement l’ensemble de notre population pourvu qu’une BONNE GESTION et une REPARTITION plus honnête des productions soit faite.
  • ·         Ils désespèrent de trouver des personnalités politiques assez courageuses et compétentes pour promouvoir cette nouvelle société. ( Car ils n’ont plus confiance en nos élus.)
·         
  • Seulement ensuite les Français pensent devoir s'occuper plus activement des aides au tiers monde. Avec une préférence donnée aux diffusions d'instruction et de techniques adaptées à leur maîtrise de l'eau et d'une agriculture locale adaptée ( ni intensive, ni chimique).Ils préfèrent que les aides se fassent au moyen d'un commerce équitable.  
  •  
  • ·        Les Français , en règle générale voudraient rester en REPUBLIQUE LAÏQUE et souveraine et surtout revenir à une DEMOCRATIE réelle la plus PARTICIPATIVE possible. Ils sont tous attachés aux libertés individuelles et n’apprécient pas un dirigisme excessif ou envahissant.
·             
  • ·         Ils estiment tous qu’a l’avenir, nos ELUS, ou représentants devraient rendre des comptes publics sur la bonne réalisation des taches qui leur avaient été confiées. De plus les nouvelles lois pourraient être invalidées par un RIP ( Référendum d’initiative populaire) Ainsi les simples citoyens auraient le pouvoir de censurer tout dérapage législatif possible.
 
 

Chapitre 2/     TOUT REDEFINIR

 
 

 

 
 
 
                    2-1 / Généralités importantes :
 
Avant de concevoir une nouvelle société et ses règles il faut observer quel est le lieu et l’environnement dans lequel elle devra s’établir et se développer.
 
Les lieux c’est simple : territoire Français et TOM  comme point de départ ; mais l’action entreprise devra pouvoir s’étendre aux autres régions du monde car, en finale, seule une gestion homogène et globale de notre planète permettra un succès total et durable.
L’ environnement immédiat est  l’ Europe dont on est membre( même si nous avons été violés par la dernière adhésion de nos députés au dernier simulacrede modification du projet de constitution.) Il est donc probable que nous aurons à en sortir et à refaire plus tard, en totalité une constitution simple, claire et compatible avec nos nouvelles règles.
Nous faisons partie des pays occidentaux réputés être techniquement en avance sur les pays du tiers monde et aussi sur les pays émergents tels que la Chine , l’Inde , l’ Indonésie…
Nous possédons une agriculture qui, si orientée correctement , peut sans problème et écologiquement nourrir les 65 millions de personnes vivant sur notre territoire et même exporter certains produits spécifiques.
Par contre pour l’Énergie nous dépendons encore pour au moins 10 ans de l’énergie nucléaire polluante dangereuse et dépendante de l’approvisionnement en minerai d’uranium ( 80% environ de notre électricité en France : les choix faits dans le passé- en fait destinés à produire notre armement nucléaire- ne sont pas ce qui a été fait de mieux ! ).
De même pour le pétrole et le gaz nous dépendons des pays producteurs qui en ce moment participent à la déstabilisation totale de notre économie par une augmentation tout à fait anormale du prix du baril . Il est incompréhensible que cette « soi-disant loi de l’offre et de la demande » soit acceptée par tous comme une loi sacro-sainte.
 Ce qui n’est pas dit ou vu, c’est que nous dépendons du cartel pétrolier qui , sous prétexte de cette loi , est en train de créer ( volontairement et avec préméditation c’est évident) une crise mondiale qui va conduire à terme à des pénuries, famines , révolutions, et probablement aussi guerres qui peuvent s’étendre et devenir mondiales .
 
2-2 Un peu de « PARANO »
 
En attendant les détenteurs des capitaux du secteur pétrolier et aussi ceux du complexe militaro-industriel engrangent des fortunes : de quoi les mettre à l’abri durant les conflits et tribulations de demain. 
 Certains chercheurs osent même dire qu’en fait ce qui est réellement leur but c’est une réduction drastique du nombre de personnes sur terre .
Ils affirment que, comme le disent certains livres sacrés, seul un tiers de l’humanité survivrait : un petit nombre de Dirigeants ( les Seigneurs) avec leurs gardes et le reste des travailleurs( la populace) qui leur serait nécessaire pour effectuer les travaux de remise en état de la planète devenue leur planète.
 Personnellement je crois que ces affirmations montrent un dispositif tellement machiavélique que je ne peux le croire totalement vrai (car cela serait désespérer du genre humain :  en serait on resté au stade des forces noires luttant pour la domination subtile d’une humanité conditionnée , endormie et rabaissée au niveau du robot biologique.
 Notons cependant que les affirmations pessimistes et/ou parano sont malgré tout basées en grande partie sur des révélations de plusieurs dissidents des groupes plus ou moins secrets dirigeant tout dans le monde par finances interposées .
 Cela donne tout de même à réfléchir car ce n’est pas tout : en plus vient se greffer là dessus l’affirmation de la possession par ce « Groupe secret qui tire les ficelles » de technologies nouvelles et révolutionnaires ( mais qui nous sont soigneusement cachées et réservées à leur seule utilisation.)
Ces technologies, si elles étaient mises - au service de tous- nous dit-on , résoudraient tous les problèmes actuels d’énergie ce qui nous aiderait bien !
. Elles proviendraient de « Rétro-engineering» et de leur collaboration secrète (débutée en 1947 ) avec un groupe d’extraterrestres ( pas forcément les meilleurs).
Or ; cela va faire bondir certains ; mais, ceux qui ont étudié en détail le sujet sont convaincus que les OVNIS sont bien réels et matériels ( tout au moins certains d’entre eux) et qu’au moins sur ce point on nous ment officiellement depuis 1947.
Il faut dire qu’en France nos élus et la majorité de nos scientifiques sont des « esprits forts » qui balayent d’un revers de main tout ce qui dérange l’ordre établi de nos certitudes dites cartésiennes.( certitudes qui ne sont que le reflet de notre grande ignorance et de notre manque total d’ouverture d’esprit et de modestie).
 De plus ils s’alignent volontiers sur les positions officielles des USA pour ainsi nager dans le sens du courant dominant.
 
Nous ne voulons pas du tout vous convaincre de la réalité de toutes ces possibles ( sauf si vos recherches personnelles vous ont déjà convaincu), car, encore actuellement dans certains milieux, ces sujets sentent le soufre et beaucoup ne veulent même pas s’informer.   De toute façon ce secteur sensible est loin de faire l’unanimité et les interprétations sont souvent opposées … mais avant de les nier d’emblée il serait prudent d’en extraire, après étude sérieuse, ce qui pourrait l’être vrai .
 
2-3 / Revenons en à un consensus pratique :
 
Oublions ces thèses de complot ; le 9/11/ 2001, oublions ces secrets volontairement occultés , les groupes financiers supranationaux ; les illuminatis, la CIA, la NSA ; le SIV ;HAARP ;la zone 51 ; le CFR ; le FMI ; les bilderbergers ; majestic 12 ….. La planète X   …. Etc       et voyons ce qui peut nous rassembler
 
Je suis certain  que, comme nous, vous pensez que les évènements qui se déroulent actuellement sur terre donnent l’impression que nous marchons tous sur la tête et qu’une société qui enrichit toujours plus les plus riches et appauvrit encore plus les plus démunis court à sa perte !
 

Ce qui serait bien ,c’est de réfléchir ensemble aux points clés qu’il faudrait réformer à la base pour sortir de ce cercle vicieux et entrer enfin dans un cercle vertueux : plus juste, plus humain , plus respectueux de l’individu et de son environnement, et qui redonnerait à chacun sa responsabilité personnelle .
 

Vaste programme direz vous ! Mais je suis sûr que vous savez que seul ce que nous jugeons impossible l’est réellement.
 
Par contre il ne suffit pas d’avoir seulement une bonne ouverture d’esprit pour que ce qui paraît pour beaucoup comme un idéal utopiste puisse devenir tout à fait applicable en ce bas monde.
 Il faut encore que l’on agisse avec conviction, compétence , persévérance et en utilisant le savoir faire et la collaboration de tous.
 
Ne démissionnons pas devant la difficulté ou alors nous vivrons sous peu dans un chaos généralisé.   Ce chaos sera plus ou moins grand selon sa forme , sa durée et les tentatives de certains petits groupes pour l’amoindrir.
 De plus il nous faudra toujours rester positif et d’un optimisme réaliste- (gage d’efficacité globale nécessaire à une bonne transition-). Tout cela n’est pas toujours facile … mais cela n’est pas impossible.
 
 
Nous allons
maintenant parler des sujets MONDIAUX qui affectent directement notre vie de tous les jours. Certains sont si délicats que les hommes politiques évitent toujours ces sujets et préfèrent comme l’autruche ne pas les connaître.
 
1/ Combien, en harmonie,  notre planète peut elle supporter d’Humains?
2/ Quelles options énergétiques devons nous sélectionner. ?
3/ Que faire face au dérèglement climatique ?
4/ Quelle répartition des richesses et des fruits du travail devons nous choisir ?
5/ Ne pourrait on pas organiser la nouvelle société sur des principes de coopération, de solidarité et d’échanges équitables et non de concurrence sauvage. ?
 
   

Chapitre 3 /   POINTS CLES   Toujours cachés au grand public

 
 

 

 
 
  

3-1 /Nombre idéal d’humains sur terre :
 
Cette question est très importante car de ce choix dépendra le type de société possible.
Pour fixer les idées nous allons choisir pour modèle cible une société à la fois technologique et écologique , respectueuse de notre environnement et de la biodiversité intéressante dont nous disposons encore .
 Ce modèle est l'un de ceux  correspondant- à peu près- à la moyenne des espérances des Français.  Et notre étude va se concentrer sur ce cas précis.
 
Nous devons noter que choisir un seul modèle applicable à la France mais extensible ultérieurement à la terre entière est critiquable car il ne correspondra pas aux désirs de certaines minorités ethniques : il faudrait donc , raisonnablement, pouvoir inclure des exceptions ou aménagements.
 
Si, en plus, nous incluons comme principe que durant la phase de transition nous voulons au moins conserver un confort moyen égal à celui que nous avons actuellement en France….alors il nous faudra progressivement réduire le nombre d’humains sur terre ( car élever à notre niveau tous les peuples du tiers monde demandera énormément d’énergie et de matériaux ).
 
 Cela ne sera possible que progressivement ( ou alors nous tomberions dans les solutions dites RADICALES chères à certains stratèges mais qui conduisent toutes à des «GENOCIDES » qui peuvent se produire par les armes, par des famines et/ ou des épidémies contrôlées.
Lorsque nous allons étudier les actions possibles conduisant à ce résultat nous adopterons toujours (à l’opposé) les méthodes douces utilisant l’adhésion et la responsabilisation individuelle et non les méthodes impérialistes.
 Il est malheureux de le reconnaître, mais , si l’on veut préserver notre planète, (pour la transmettre aux générations futures en bon état ) il ne faut pas continuer cette démographie galopante . Au contraire, il faut réduire de façon très significative le poids de la présence humaine sur terre.
Certain pays comme la Chine s’attaquent à leur façon au problème : cela prouve, même si leur méthode est très directive, qu’ils sont conscients du problème ce qui est à leur honneur.
 
Réduire progressivement le nombre d’habitants sur terre aurait plusieurs avantages :
 Le premier est qu’il serait alors facile de se nourrir et de produire des aliments sains et naturels sans épuiser les sols ; ensuite chaque communauté disposerait de plus d’espace vital et enfin les ressources minières seraient gérées avec modération. Si l’on ajoute les récupérations systématiques qui seraient la règle on maîtriserait enfin les pénuries de métaux divers et si utiles.
Un autre avantage est qu’à terme une population réduite polluerait au minimum dans le rapport du nombre des humains vivant sur terre. ( ceci à pollution constante …)
Or nous allons continuer à réduire nos actions polluantes nuisibles… ce qui accroîtra encore la protection de notre planète.
 L’exploitation des ressources naturelles non renouvelables comme les minerais diminuerait aussi en fonction du nombre d’humains.
 
3-1 suite/  -Mais quel est le NOMBRE IDEAL d’HUMAINS sur TERRE ?
 
 
Bonne question ! Mais la réponse est difficile car comme chaque fois que l’on vise à trouver le bon équilibre il faut tenir compte du plus grand nombre  de paramètres possibles et ici en particulier :
·        Du nombre d’humains sur terre à la date d’application du programme.
·        Du type d’énergie disponible à ce moment là. En effet les très prochaines progressions possibles dans la maîtrise d’Énergies NOUVELLES non polluantes peuvent être lentes ou, si l’on s’en donne les moyens, extrêmement rapides.                                        Un premier stade consisterait à rendre publiques toutes les « découvertes  enterrées »par certains groupes financiers et, à les mettre en application.            Si demain l’Énergie devenait quasiment gratuite et omniprésente : la donne en serait bien simplifiée et cela serait décisif pour accélérer la transition.
·        De l’évolution des climats sur terre qui semblent vouloir se dérégler de façon importante et permanente ce qui ne faciliterait pas la tâche et obligerait à prévoir en plus des dispositifs d’aide et de protections supplémentaires pour faire face aux catastrophes en résultant.
·        Du type de société vers lequel on veut s’orienter ( ici nous avons déjà fait ce choix (ph 3-1) pour essayer d’aller + loin dans notre étude)
 
 
 
Vous comprendrez donc qu’il ne faille pas se fixer «  UN CHIFFRE ** » car il ne représenterait rien de réel ; par contre ce qu’il faut mettre en place ce sont des mesures incitatives , mondiales , coordonnées et de longue durée permettant de diminuer progressivement le nombre de naissances sur terre.
 
Si aucune catastrophe ( naturelle ou générée par nos dirigeants) ne se produit pas avant : il faudrait un minimum de 2 générations soit 50 ans pour que l’on arrive à un équilibre acceptable. ( Encore faudrait-il convaincre les sociétés du monde entier de nous suivre vers les mêmes buts et avec un esprit nouveau de coopération.
 
 Vous le voyez : ce n’est pas du court terme !   Mais cela n’est pas impossible :   il faut au moins essayer d’aiguiller le train fou qui nous emporte tous DROIT DANS LE MUR vers une autre direction plus logique et plus sûre .
 
 
On peut changer les choses ! Mais si l’on dit que NON et que c’est trop difficile… alors c’est que nous oeuvrons en direction d’ un DETERMINISME TOTAL et n’utilisons pas NOTRE LIBRE ARBITRE !   Triste attitude, qui arrange bien certains égoïstes hauts privilégiés ,de notre société humaine actuelle ( Ils voudraient bien que cela continue. )
 
 
PS :** Pour se fixer les idées ( mais je pense qu’ils se trompent) certaines études utilisées par des groupes plus ou moins liés avec des militaires estiment qu’il faudrait ne pas dépasser deux milliards d’Humains sur terre.
 
 
3-2/ L’ ENERGIE : Quelle politique adopter ?
 
 
      Il faut savoir que les connaissances humaines universitaires relatives à notre milieu et sur les façons d’en tirer parti pour notre bien à tous sont en fait très primitives.
 Seules les disciplines relatives aux énergies industrielles actuelles sont enseignées dans nos universités .
 Les lobbies du nucléaire sont si puissants qu’ils font que les budgets de recherche sont accaparés par le secteur nucléaire : nos meilleurs étudiants s’orientent donc en priorité vers ce secteur qui semble leur offrir plus de débouchés.
 Ce n’est pas leur faute car eux aussi sont conditionnés et font une confiance totale aux notions qui leur sont inculquées ; on ne développe pas vraiment leur esprit critique ni leur curiosité personnelle : ils sont spécialisés à outrance.
 
Toutefois il existe de nombreuses percées, souvent faites par des chercheurs indépendants dans d’autres domaines de la physique ( qui ne sont connues que d’un très petit nombre de personnes ) ,qui permettent de penser que l’on est en un point crucial qui nécessiterait que le financement de la recherche en France soit complètement revu.
Il faudra arriver à attribuer aux chercheurs de ces nouveaux secteurs des crédits et moyens de recherche décents.
 
En attendant il est possible de développer des secteurs connus ou en début d’application tels que l’Éolien , l’ Hydraulique ,les Courants marins le Photovoltaïque , la Biomasse , la Géothermie ….etc..
 
D’autres secteurs d’avenir tels que le craquage direct de la molécule d’eau par impulsions HT électriques( juste au niveau de l’alimentation des moteurs à combustion interne et sans stockage du mélange H2 +1/2 O2) seraient à étudier d’urgence. Il faudrait vérifier puis développer les expériences déjà faites en ce domaine ; un résultat pratique serait plus que le bienvenu compte tenu de nos nécessités immédiates .
 
Ensuite et en parallèle des secteurs nouveaux tels que la compréhension et l’expérimentation de l’ « Énergie du point Zéro » , la MHD : l’Anti gravité , la  Fusion froide , la Supraconductivité , les moteurs à rendement apparent supérieur à 1 , les Vortex , une reprise de certaines expérimentations de Tesla… etc.…. etc.…devront faire partie de nos objectifs et être financés. Le potentiel est immense …
 
Une nouvelle affectation de certains chercheurs et employés du CEA devra être promue afin d’étoffer les nouvelles équipes des secteurs nouveaux de recherche.
 
  
DONC TOUS NOS CHERCHEURS AURONT DE QUOI TRAVAILLER et sur des sujets motivants inédits et d’avenir.
 
 
 
3-3/ Évolution des climats : Que faire ?
 
 
Ceci est une des grandes inconnues et des données fiables sont quasi inexistantes en la matière
.
ll semble bien que le consensus médiatique actuel consistant à dire que le CO2 ( + le méthane des ruminants) sont les seuls responsables des dérèglements climatiques que l’on observe et qui s’amplifient chaque année soit largement inexact.
Le réchauffement actuel serait principalement créé par une activité solaire accrue.( le CO2 et autre gaz n’intervenant que pour quelques pourcents % seulement)
 
De plus les climatologues ne sont pas d’accord entre eux : certains disent que nous allons vers un réchauffement généralisé et d’autres qu’en finale et à cause de l’arrêt ou l’inversion du «  Gulf Strim » c’est une aire glaciaire qui s’annonce. Peut être ont ils tort (ou raison) tous si la vérité oscille entre les deux.
De toute façon il est préférable de réduire les pollutions par CO2 et autres : c’est bon pour notre santé et aussi pour la planète..
 
Pour le reste il faudra attendre, surveiller et se protéger du mieux possible  en prévoyant que les armées viendront systématiquement en aide aux sinistrés.
L’armée et les services civils de protection devront recevoir du matériel et équipements adaptés.
Dans un premier temps il est difficile de prévoir plus étant donné  notre ignorance réelle des évènements climatiques futurs contre lesquels il est encore quasiment impossible de lutter…. Il faudra donc s’ADAPTER AU MIEUX. Et essayer par nos œuvres humaines de ne pas amplifier ces phénomènes.
Nous devons devenir conscients, avec modestie, que la vie sur terre est bien fragile face aux forces de la nature .
Donc il serait logique nous assurer que sur terre il n’existe pas de « Savants Fol Amour » qui , avec le financement de certains, militaires ( ou autres), font  grandeur nature, des essais peut être plus dangereux que les essais atomiques.
Or,  Il semble bien que ce soit le cas et que certains jouent directement avec les forces de la nature ( Allusion à HAARP : rechercher sur Google si vous ne connaissez pas.)   : Il faudrait retirer les allumettes aux enfants surdoués mais inconscients qui jouent sur un baril de poudre.
 
Donc une certaine éthique mondiale de la « recherche » est à mettre en place et un contrôle international neutre à instituer.
 
 Ensuite une grande transparence de tous ces sujets devrait exister au travers de MEDIAS NEUTRES et INDEPENDANTS ( c’est tout le contraire actuellement !)
 L’Opinion Publique mondiale doit être informée et les journalistes responsabilisés : une information sur ces sujets devrait pouvoir se faire de façon contradictoire et systématique.
Donc là aussi un grand changement : les médias devront être indépendants et contradictoires  cela ne devrait pas être si difficile car tout vrai journaliste rêve de son indépendance réelle.
 
 

3-4 REPARTITION DES RICHESSES ET DES FRUITS DU TRAVAIL

 
 

 

 
 
 
 Que faire pour que tous les Français ( puis plus tard tous les terriens) évoluent, à partir d’une société  ou la loi de la jungle est de règle, vers une société plus juste et plus égalitaire ou les valeurs de l’ intérêt de l’autre seront toujours prises en compte le tout en respectant l’individualité de chacun ? Pas évident !
 
Cette nouvelle société ou la solidarité fera place à la compétition effrénée sera très différente de notre société actuelle.
 
Cette compétition constante, facteur de stress, fait que la loi du plus RICHE est toujours la meilleure. ( c’est la loi de la jungle à peine modifiée.)
 
Notons que cette nouvelle société serait plus facilement acceptée par les pays pauvres que par certains Français.
 En effet chez beaucoup l’égoïsme de base et l’attachement aux biens et propriétés matérielles est devenu viscéral ; de plus il est défendu par nos lois ; montré aux enfants comme modèle ; il n’est donc pas étonnant que ce matérialisme égo-centré soit dominant. Seul un changement important de la façon de penser, puis d’agir individuellement pourra rassembler plus de la majorité nécessaire à un changement pacifique.
 
Il faudra arriver à faire réfléchir nos compatriotes sur des sujets que notre monde actuel refoule et élimine : les questions relatives au sens et au but de notre présence sur terre ne se posent même plus pour certain : on leur a appris que nous sommes le fruit du HASARD… Point final ...
 Donc pourquoi se creuser la tête avec des sujets qui seront classés comme philosophiques ou religieux ! Si l’on rajoute que notre temps de libre pour réfléchir est réduit à zéro par un audiovisuel omniprésent , et que les émissions dignes de ce nom sont à des heures bien trop tardives nous pourrons confirmer que nous faisons bien partie de la génération : «  METRO ; BOULOT ; DODO »
 
Sans vouloir être trop caricatural il faut bien constater que les soucis de beaucoup de nos compatriotes sont surtout des soucis «  Matériels. » ( manque d’argent, manque de temps , familles éclatées , recomposées…..et … stress résultant de tout cela ).
 

C’est en montrant que l’on peut résoudre ces soucis matériels de base qu’il sera possible d’obtenir une adhésion plus facile et de plus en plus grande des Français à nos propositions de changement radical que certains qualifieront de révolution pacifique, ou un changement de paradigme.
 
 

IL FAUDRA DONC AVOIR UN LARGE ACCES AUX GRANDS MEDIAS pour faire connaître   ce programme et ses avantages pour nous tous  !
 
 
  
3-4-1         Et si l’on vous disait que la Nouvelle Société garantira à tous :
 
 
  • ·        Un logement décent assez rapproché du lieu de travail principal
  • ·        Une allocation individuelle à VIE assurant au minimum une subsistance alimentaire dans tousles cas.
  • ·        Une assurance médicale et chirurgicale gratuite totale.
  • ·        Un capital retraite/sécurité personnalisé et versé mensuellement sur votre compte
  • ·        Un chômage réduit pratiquement à zéro.
  • ·        La liberté de s’installer à son compte et de créer son entreprise avec des avantages financiers incitatifs pour certaines professions très utiles .
  • ·        Le pouvoir de  s’associer ou d’ avoir des participations de l’entreprise dans laquelle on travaille.
  • ·        De vivre le plus possible dans des localités moyennes ou petites
  • ·        D’avoir tout ce qui est administratif simplifié et regroupé dans les mairies.
  • ·        D’avoir tous accès à une instruction de base valable (et supérieure pour ceux qui ont de bons résultats) mais aussi à une instruction ultérieure .( recyclages et promotions)
  • ·        De pouvoir participer activement à la vie de la commune de son lieu de résidence.
  • ·        De pouvoir voter électroniquement  toutes les lois programme importantes et de base ( votes sécurisés avec reçus)
  • ·        D’avoir des impôts sur le revenu individualisés et bien inférieurs aux prélèvements actuels . Ces impôts seraient complétés par une TAMF ( taxe sur les mouvements financiers proposée par René MONTGRANIER . Cela fournirait à l’État Français  deux fois plus de ressources de façon indolore. Les Banques prélèveraient directement ce très faible pourcentage sur tous les débits d’argent. Pour vous informer sur cedernier point tapez René Montgranier dans Google un fascicule de 90 pages peut être téléchargé.
  • ·        D’avoir immédiatement un salaire BRUT sans aucun prélèvement ( il deviendrait le salaire NET)
  • ·        Et enfin qu'il n’y aurait plus aucune inflation et une stabilité totale des prix.
 
VOUS DIRIEZ : CE N’ EST PAS POSSIBLE !
 
 
Et bien NON :Tout cela est POSSIBLE et plusieurs associations l’ont déjà proposé, sans grand succès il faut bien le dire . Des propositions chiffrées ,avec en plus une méthodologie d’application possible ont été faites : elles restent toujours valables.
 voir par exemple le petit ouvrage intitulé «  UN MONDE NOUVEAU ; Projet MAGNUS-PRIM » réf texte : voir 2 éme fascicule de ce site
 
 
 
3-4-2         Écarts de REVENUS :
 
Ce sujet est l’un des points à la fois les plus importants et les plus sensibles car s’il est certain qu’une répartition meilleure des fruits du travail est une bonne chose dans l’absolu … Par contre dés que l’on veut être plus précis et passer au concret les opinions divergent ou font le grand écart.
Il ne faut pas se voiler la face, il faudra bien décider qu’a terme , disons pour les générations futures , des sujets tabous soient mis sur la table, discutés et que la législation suive..
 
Lorsque la société pourra garantir à chacun qu’elle agira ( quelles que soient les circonstances) ; de telle façon que la subsistance de chacun , son logement, ses soins ; sa reconversion éventuelle seront toujours garantis : les conditions d’un changement d’opinion seront remplies !
 
A ce moment là, il sera possible de discuter :
 
  •        des écarts salariaux mini/ maxi de tous les salariés (privé et public)
  •       des revenus des professions indépendantes
  •      des règles du commerce
  •       du statut de la transmission (ou non transmission) des patrimoines fonciers ,familial , des entreprises
  •        des professions liées à l’Administration et à nos élus.
  •       de la suppression de tous les privilèges avec un seul code du travail, plus condensé et simplifié,  pour tous.
  •       Des professions d’Éducateurs , de Santé , et de Sécurité
  •       Etc…   etc.
 
Les points ci dessus ont été abordés dans le programme de transition proposé ci après . et il faudra lire «  UN MONDE NOUVEAU ; Projet MAGNUS-PRIM ( 94 pages A4)
 
 
Il faut savoir qu’il ne s’agit que d’un programme de transition qui est conçu pour être applicable très vite en 3 fois 3 ans avec toute la population actuelle notamment les dirigeants et cadres, fonctionnaires… actuellement en place. Donc c’est un » Compromis »
 
Ce programme doit progressivement permettre à chacun d’opérer son changement de point de vue personnel et ainsi de prendre confiance, puis d’adhérer au changement important de société qui s’opèrera progressivement.( mais assez vite tout de même)
 
Si notre but est de tendre vers une société plus égalitaire, et plus juste, nous ne voulons pas recommencer les erreurs commises en ex union soviétique . Rien ne doit être modifié autoritairement du haut haut vers le bas mais au contraire faire participer toutes les compétences et éviter la centralisation étatique dictatoriale.
 
 On peut y arriver sans perte d’efficacité sensible si l’on s’organise bien ; en utilisant les échanges informatiques et en discutant en amont les grandes options nouvelles. Tout le public étant tenu au courant du condensé de ces travaux.
 
Par exemple nous pensons tous qu’il faut garder des écarts salariaux qui restent incitatifs :
 Celui qui est vaillant, intelligent, et qui travaille bien doit gagner plus que celui qui est indolent, toujours absent et «  jemenfoutiste. »
 
De même la promotion doit toujours aller vers ceux qui sont compétents et qui acceptent de guider les autres pour travailler avec moins d’efforts tout en effectuant des tâches précises et productives. Jamais cette promotion ne doit être attribuée par favoritisme. ( et oui ça change !) 
 
 
3-4-3/ Un petit retour aux BASES :
 
De plus en plus de personnes réalisent que, durant notre vie présente sur terre nous ne sommes que des « LOCATAIRES » plus ou moins grands ou importants selon , notre naissance, selon notre intelligence , selon notre façon d’agir et de nous comporter vis à vis des autres et de notre environnement.
 
Pour relativiser, il faut nous souvenir que nous arrivons en ce bas monde tous NUS et qu’à notre mort nous en repartirons aussi tous NUS .
 
 Cela est vrai quelles que soit la quantité de richesses ou de biens matériels que nous aurons amassé.
Cette remarque est faite en pensant à notre corps matériel et ne s’applique pas aux autres dimensions ( invisibles et niées par certains ) qui correspondraient à des niveaux vibratoires supérieurs : corps éthérique ou âme par exemple qui sont décrites comme immortelles par beaucoup de religions et enseignements spiritualistes.
 
Pour ce secteur il semble bien que l’avenir devra comporter une exploration et/ ou une recherche individuelle qui ne pourra que nous faire progresser :Nous devrons tous évoluer non seulement sur le plan matériel mais surtout sur le plan spirituel qui semble avoir actuellement pas mal de retard ! Ceux qui sont réfractaires à la spiritualité pourront commencer à progresser en étudiant la morale mieux adaptée aux férus de logique pure et dure.
 
Par contre, ce qui est certain, c’est que l’état de ce qui nous a été confié (durant notre passage sur terre dans cette vie présente) dépend directement de nous et nous en sommes responsables vis à vis des générations futures.
Nous en conviendrons tous : donc il est tout à fait logique de vouloir transmettre à nos descendants un environnement sauvegardé et des outils de travail en bon état .
Si en plus on transmet des façons saines de vivre en société nous pourrons quitter ce  monde en étant satisfait du travail accompli ..
 

3-5 COOPERATION ; SOLIDARITE et ECHANGES EQUITABLES

 
 

 

 
 
 
 

3-5-1   Coopération  et PRIX ENCADRES: 
 
 
Toute action d’importance ( installation de commerces, de coopératives diverses, d’artisanat…  installation de professions libérales ….) sera conçue pour satisfaire, en priorité, les demandes non satisfaites de la société à l’échelon local ou départemental. Un plan national et régional guidera vers des secteurs prioritaires.
 
Toute action devra pouvoir compter sur une coopération totale de tous les services administratifs ( notamment municipaux qui auront la possibilité d’attribuer des aides ciblées pour développer les secteurs ou points faibles de leur communauté)
Cette coopération sera la règle car il existera un encadrement des prix et tarifs qui permettra à chacun de gagner sa vie correctement et en toute transparence.
 
 
Et oui, certaines façons de faire devront être modifiées : il ne faut pas avoir la nostalgie de la » LIBERTE totale des prix « Car si l’on regarde de plus prés ce qui se cache derrière ces mots valorisants : c’est une déviation commerciale non discutée ,mais admise par tous, qui fait que l’on peut fixer des prix qui n’ont plus rien à voir avec les coûts réels .      (plus des marges commerciales honnêtes s’il y a un intermédiaire.)
 
Si une matière est rare ou si l’on fait croire artificiellement qu’elle est rare (par désinformation médiatique interposée par exemple- ce qui revient à mentir) et bien alors on peut doubler, tripler… ou même multiplier son prix par 10. Il n’existe aucun contrôle et cela peut devenir du racket légal et invisible aux yeux de beaucoup.
 
L’utilisateur CAPTIF dans certains cas ( voir prix du brut actuel) est obligé d’acheter malgré tout : IL SE FAIT DONC VOLER …tout à fait légalement en apparence.
 Une seule limite c’est la REVOLTE DES CONSOMMATEURS mais comme il est rare que la masse laborieuse endormie se révolte contre le SYSTEME et nos dirigeants, la situation durera jusqu’au réveil de tous. Espérons que ce sera pour bientôt…
 
Notons au passage que l’encadrement des prix Mini/Maxi est également utilisé pour obtenir une INFLATION ZERO et une stabilité totale des prix qui ne peuvent évoluer qu’à l’intérieur de la fourchette. 
Ceci est décrit en détail dans ***
 
  
3-5-2/ SOLIDARITE :
 
 
La solidarité est une pratique qui fait qu’une vie en groupe soudé et uni va comporter de très nombreux avantages que nous avons souvent perdus de vue.
En dehors du fait que l’être humain qui appartient à un groupe ou une communauté se sent moins seul( car il sait qu’il peut compter sur les autres en cas de problème) il existe d’autres aspects moins visibles mais qui sont très importants :
L’appartenance à un ou des groupes permet à l’ individualité de chacun de trouver sa juste place  dans la société ; de se sentir utile et partie prenante…Sa vie sociale en est plus ouverte , plus riche et plus magnanime au fur et à mesure ou elle se responsabilise. Un idéal peut enfin être retrouvé ; idéal qui à ce moment là dépassera de loin le matérialisme égoïste actuel.
 
Sur le plan matériel également la solidarité peut avec un peu d’imagination contribuer à «  L’Efficacité de Groupe » voir ***
Cette solidarité appliquée au plan NATIONAL permet en effet de supprimer des tas de travaux tout à fait inutiles : suppression de TOUTES LES ASSURANCES compliquées et diverses , mais surtout qui nous coûtent fort cher. Ces assurances devenant nationales et financées par l’État   voir***
 Les agents et employés des compagnies d’assurances seraient reconvertis vers des emplois utiles à la nouvelle société qui pourra permettre à nouveau un développement harmonieux de chacun et de tous.
 
  
 
 3-5-3/ Échanges équitables :
 
 
Une évolution parallèle du commerce international se fera en revenant aux bases d’échanges du passé mais basé sur des accords établis de pays à pays. Ces accords annuels comprendront un équilibre strict de la balance commerciale pays par pays. Ceci est indispensable pour conserver une inflation ZERO
 
Ces échanges se feront de telle façon que les producteurs réels des denrées ou produits importés reçoivent une rétribution correcte. Un système est déjà testé : il n’est pas parfait mais peut très bien s’améliorer et c’est un très bon début.
 
Ce qui sera toujours à éviter, c’est que des intermédiaires ou des financiers spéculent sur ce commerce et fassent des profits honteux sur le dos des producteurs et des consommateurs finaux.
Tout travail utile mérite une juste rétribution mais «  juste  rétribution » signifie que des garde-fous limiteront les marges que pourront appliquer ces intermédiaires.
La même règle sera valable pour la distribution. Une transparence totale des prix sera mise en place avec les syndicats des professions concernées et les associations de consommateurs .
 
Voir textes ***

Chapitre 4/      MISES EN PRATIQUE POSSIBLES

 
 

 

 
 
  
4-1/ Établir un plan d’action :
 
 
Pour pouvoir mettre en place, légalement et pacifiquement, le programme d’ installation du nouveau type de société en France ( puis dans le monde ) : la méthodologie devra être bonne et convaincante. De plus  elle devra se faire en utilisant les lois actuelles de la 5 eme république Française.
 
Certains disent que pour qu’une société archaïque et corrompue se réforme et change réellement on est obligé de passer par une période de chaos qui résultera de la révolte des couches sociales les plus défavorisées avec en plus les classes moyennes qui sont aussi tirées vers le bas.
 
Ce CHAOS surviendrait automatiquement à la suite des excès de la classe privilégiée et dirigeante. Excès qui finiraient par réveiller les masses qui se révolteront : Il y aura refus d’obéir et de payer les taxes et impôts ,attaque des représentants du pouvoir ,destructions de biens publics , représailles des forces publiques de police , des militaires, le tout conduisant à une guerre civile dont les conséquences peuvent être terribles pour tous.
 
Tout cela n’est à souhaiter à personne et je pense que ceux qui dépeignent ce noir tableau se trompent . Ils ne prennent pas du tout en considération le libre arbitre et la liberté de pensée de chacun.
 
 Ces dernières années beaucoup de personnes de milieux très divers se rendent vraiment compte que la société mondiale actuelle( et Française en particulier) part à la dérive et que la décadence générale ne fait que s’accroître.
 Toutefois le «  Français moyen » reste encore trop dépendant de la désinformation constante pratiquée par les médias ; mais Internet aidant cette situation est en train de changer :
Si une grande partie de nos compatriotes se réveille tout à fait : alors , ce qui est proposé dans ce fascicule deviendra possible et nous pourrons enfin non seulement REINVENTER LE MONDE mais mettre en pratique ces idées forces  pour le bien de tous !
 
 
 4-2/    L’Accès aux GRANDS MEDIAS :
 
Pour pouvoir faire connaître nos idées il est indispensable d’obtenir un LARGE ACCES aux médias et en particulier à la télévision.
 
Pour la télévision la tâche  n’est pas simple car les chaînes actuelles dépendent pratiquement toutes du pouvoir en place et/ ou de l’ESTABLISHMENT .
Seules, en France, quelques rares émissions font preuve d’objectivité ( on les trouve souvent sur ARTE qui est une chaîne Européenne mais à des heures tardives.)
 
Donc, à moins d’un « Miracle » ou d’obtenir le soutien d’un mécène et/ou directeur de chaîne indépendant d’esprit , nous aurons du mal à utiliser ce média bien verrouillé.
 Devant la difficulté il ne faut pas baisser les bras ; au contraire , il va falloir faire appel à tous ceux qui travaillent dans ce secteur pour nous guider, nous introduire et nous aider à frapper aux bonnes portes.
Si cela ne marche pas il faudra « CRÉER l’ EVENEMENT » et rentrer par la fenêtre lorsque la porte est fermée ..
 
Internet peut aussi nous aider  car il touche beaucoup d’internautes souvent plus ouverts aux nouveaux concepts que ceux qui ne s’informent que par la télévision. Tout utilisateur du «  Web » peut diffuser des liens et commentaires à qui il le  désire, et aider à une diffusion rapide d’idées nouvelles. Par contre beaucoup d'internautes sont noyés sous un flot d'informations et lisent rarement plus de 10 lignes ce qui n'est pas favorable .
 
Une tentative pour essayer de convaincre certains élus que nous estimions sincères avec eux mêmes( ils sont rares) a déjà été tentée . Mais aucun n’a apparemment le temps de seulement lire nos propositions… Ou alors ils les lisent en diagonale  sans y prêter une réelle attention.
 De plus tous font déjà parti du système actuel . Ils peuvent aussi juger la tâche démesurée par rapport à leurs connaissances et possibilités personnelles .
 
Prendre un parti politique existant en main pour le réformer et profiter de ses structures est quasiment impossible car il y a pléthore de « Chefs » qui tous pensent à eux en premier et non au programme qu’il faudrait au pays pour sortir de l’impasse..
 Et puis ,dans leur rang il y a une bande d’ incapables, profiteurs et ambitieux qui n’ont aucune éthique personnelle et dont il serait préférable de se séparer. Donc, à priori , c’est une mauvaise idée.
 
 
Si nous échouons sur le plan de la COMMUNICATION , alors nous n’aurons servi qu’à semer quelques idées nouvelles, qui trop isolées, ne pourront pas germer et produire les résultats escomptés.
Mais il faut garder confiance car c’est toujours quand une bataille semble perdue qu’ arrive enfin la cavalerie qui renverse la situation !
 Espérons qu’elle ne tardera pas trop, et restons actifs et vigilants !
 
 
4-3/ Se fédérer et rassembler les bonnes volontés :
 
Nous savons tous que l’UNION FAIT LA FORCE : il faudra donc essayer de faire une fédération de très nombreuses associations comme le fait de façon assez performante le réseau »  Sortir du Nucléaire «  . Les associations de ce réseau ( environ 800 au total) sont très diverses et ont des buts parfois presque opposés mais elles ont toutes un point commun : la conviction qu’il faut absolument que la France s’affranchisse de cette énergie dangereuse et polluante.
Il doit être possible de fédérer des associations qui ,comme nous, PENSENT QU’IL FAUT CHANGER DE TYPE DE SOCIETE. Cela ne peut se faire qu’après diffusion de nos propositions mais je pense qu’il faut l’essayer.
 
 
4-4/ Remporter les élections :
 
 Pour ce point il faut se reporter à la méthode décrite dans : ***
 
 
 
4-5/ Mettre en place les réformes et commencer l’application :
 
Voir *** Qui signifie :
Lire « UN MONDE NOUVEAU ; Projet MAGNUS-PRIM » (94 pages A4 Word)
Disponible sur ce site en 3éme partie
Il est conseillé de l’imprimer  car il faut  environ 8 H de lecture . 
Nota :   1/ Nous pouvons aussi vous envoyer ces dossiers ( version pdf) : il suffitde nous communiquer votre adresse de courriel.
 2/  Si ces idées et propositions vous ont plu : PASSEZ au 3eme fascicule ( 93 pages A4 word ) de ce site intitulé "UN MONDE NOUVEAU. Projet MAGNUS-PRIM" Ce fascicule n'est qu'une copie non corrigée du document de 2005 et donc est basé sur des chiffres statistiques d'alors . Toutefois plus de 95% des propositions faites sont toujours valables !